Maria Montessori

« L’étude de l’amour et son utilisation nous mèneront à la source d’où elle a jailli : à l’Enfant »

Maria MONTESSORI

Maria naît en 1870, dans une petite ville provinciale des Marches, en Italie.

Elle est, dès de début du vingtième siècle, une des premières femmes docteur en médecine, également licenciée en philosophie, psychologie et biologie.

[Alors que les études de médecine sont à l’époque très mal vu pour les femmes, elle se retrouve mise à l’écart et vivement critiquée, et en plus son dad n’est pas ok du tout pour qu’elle fasse ces études là ! ]

[Elle est également une féministe très engagée ! Elle s’intéresse aux causes des individus les moins écoutés : femmes et enfants. Et on se rend compte que leur destin est étroitement et harmonieusement lié puisque pour pouvoir offrir à l’enfant l’environnement le plus favorable à son développement il est nécessaire d’instruire les mères à ce sujet… 🙂 Femmes instruites = développement optimal des enfants ]

**


De la psychiatrie à la pédagogie 


Ces premières recherches auprès des enfants « malades mentaux » se font à la clinique psychiatrique de Rome. Elle y perçoit alors l’importance de la prise en charge de l’enfant et surtout de l’activité chez l’enfant.

Elle déclare alors au Congrès pédagogique de Turin, en 1898 :

« Les enfants déficients ne sont pas des hors-la-loi, ils ont des droits. Ils ont droit à tous les bienfaits de l’instruction. Nous devons leur permettre de se réintégrer dans la société, de conquérir leur place et leur indépendance dans un monde civilisé retrouvant ainsi leur dignité d’être humain. »

On lui confie la direction de l’école Orthophrénique de Rome.

Passionnée par les écris de deux grands médecins-éducateurs français J.G ITARD et E. SEGUIN (« L’enfant sauvage » pour ceux qui connaisse 🙂 ) ses recherches s’enracinent dans leur pas, et en s’inspirant de leurs travaux elle fait construire pour les enfants du matériel élaboré pour les enfants déficients :

Le MATÉRIEL SENSORIEL.

Merveille ! Réussite ! En peu de temps les enfants passent et réussissent brillamment les examens italiens certifiant la fin des études primaires. Ils ont même de meilleurs résultats que les enfants dit « normaux » !

Maria se demande alors ce que ce matériel aura comme effet sur le développement des enfants dit « normaux »… 🙂

Elle fait le lien entre l’environnement et la « maladie mentale », ces deux facteurs sont en corrélation.

+ l’environnement de l’enfant sera pauvre en stimulations sensorielles et en relations, + il sera défavorisé, voire handicapé, au cours de son développement.

> L’approche médicale se transforme alors en approche pédagogique & l’importance de l’environnement que l’on prépare à l’enfant prend tout son sens…. 🙂

**


De l’instruction des enfants déficients au développement du potentiel humain :


A Rome en 1906, le directeur de l’Institut romain lui confie le projet de San Lorenzo : prendre en charge des enfants de trois à six ans, non scolarisés et laisser à eux-mêmes, de cette banlieue très défavorisée.

Le 6 janvier 1907, on inaugure la première « Casa dei Bambini ».

« Sa vision est profondément humaniste. Affirmant très tôt que la paix entre les peuples passe d’abord par la paix intérieure, elle souligne la joie et le calme qui émane des enfants accueillis à la Casa de Bambini. »

Maria MONTESSORI va faire de cette Maison des Enfants un véritable laboratoire de recherche pédagogique et elle ira de surprises en découvertes. [Que j’expliciterai dans un autre article je pense :D]

 

L’éducation doit être comprise comme une « AIDE A LA VIE » et l’école doit contribuer au développement du potentiel humain.

**

Pour cela, elle considère :

 L’enfant et donc l’Homme dans son unité PHYSIQUE & PSYCHIQUE.

Et l’union de ces deux versants de la personnalité doit se faire harmonieusement si nous souhaitons aider l’humanité à construire un monde meilleur.

**

[ C’est pour cela que dans mon blog je vais beeeaaauuucouup parler d’harmonie entre le corps et l’esprit <3 ]

**


Une « Nouvelle Education »


Maria MONTESSORI pose les bases d’une « nouvelle éducation » qui entend favoriser l’action et l’expression des énergies vitales les plus profondes

En 1937, elle propose la fondation du Parti social de l’Enfant, car elle est convaincue que l’éducation peut devenir un facteur de paix si nous avons le souci du développement psychique de l’enfant.

[Car si nous souhaitons que les nations apprennent à se respecter, à communiquer pacifiquement et plus encore, à apprendre les unes des autres en s’enrichissant de la diversité 😀 , alors nous devons commencer par apprendre à le faire entre enfants et adultes… O:)

Et au-delà, pour pouvoir créer cette relation harmonieuse entre l’enfant et l’adulte, il faut pouvoir l’avoir créée avec soi-même….. 🙂 Etre en paix avec soi-même : outil numéro 1 si l’on souhaite semer les graines de la paix dans notre merveilleux jardin….]

**


Maria, disciple de l’enfant


Maria parle de « nouvelle éducation » avec le sentiment d’avoir découvert la vraie nature de l’enfant, il est son propre créateur et si l’on sait l’observer et lui proposer le matériel adéquat alors il pourra s’épanouir et développer son plein potentiel….. 🙂 L’enfant aime le travail et se construit pacifiquement.

En 1929 elle fonde l’Association Montessori International au Danemark AMI.

En 1939-47 (guerre) elle part en Inde invitée par une société Théosophique et elle y vit assignée à résidence dû à la guerre.

TADAM ! C’est ici que nous sommes concernés (dans ce blog) !!! : C’est à son retour d’Inde qu’elle s’intéresse aux tout petits… 🙂 J’en parle dans l’article suivant 😀 Mais je vous laisse finir de lire la biographie tranquillement… O:)

En 1949 le 1er cours d’assistante à l’enfance.

Avec comme nouveaux principes :

  • La volonté d’aider les mères à comprendre leur enfant, avant même la naissance et la volonté de former des éducatrices pour petits en institution (enfants abandonnés ou orphelins) [mais aujourd’hui en crèche.] .

Avec comme outils :

  • L’observation, le regard, l’attention.

En 1951 elle donne son dernier cours à Londres. En 1952 : « La formation de l’Homme dans la reconstruction du monde »

Le 6 mai 1952 : Maria nous quitte, en dormant, avant d’avoir eu le temps de rejoindre l’Afrique où elle n’est jamais allée.

Elle a reçu de nombreux prix et son livre « L’éducation et la paix » est proposé au prix Nobel de la paix 3 années de suite.

Autant dire qu’elle en a fait des choses la ptite Maria……………………. 🙂 ….. Et puis j’ai pas tout écrit n’hésitez pas à + vous renseigner ! O:)

**

Pour aller plus loin…. : 

Elle rencontrera le Mahatma Gandhi venu faire un discours dans ce centre de formation, en 1931. Gandi fut un grand soutien pour Maria Montessori, ils s’écriront régulièrement jusqu’en 1946.

Elle reçoit une bénédiction écrite de la part du Pape Benoit XV en 1918. Femme de foi sincère, Maria Montessori a également été louée par les papes Paul VI et le Pape Benoît XVI.

Discours du pape Paul VI au congrés international consacré à « Maria Montessori et le problème de l’éducation dans le monde moderne : Discours du pape Paul VI 😀

Le Dalaï Lama, dans les années 60, a formé des enseignants tibétains à la pédagogie Montessori.

**

Son fils Mario (:D) continua son œuvre jusqu’à sa mort en 1982, au sein de l’Association Montessori Internationale. Cette association est aujourd’hui une Organisation Non Gouvernementale affiliée aux Nations-Unis, et siégeant à l’UNESCO.
Il existe actuellement environ 22 000 écoles Montessori dans le monde, dans 126 pays, dont 181 écoles et ateliers en France. Sa pédagogie est également utilisée, parmi d’autres pédagogie, dans de nombreuses écoles « non agréées » Montessori.

L’approche Montessori est la pédagogie la plus utilisée dans le monde.

Maria Montessori est une scientifique et humaniste, citoyenne du Monde.

**

Voilouuu… J’ai essayé d’en dire le plus possible mais pas trop non plus, en mettant surtout en avant ce qui me parle le +… 🙂

Je me rend compte que quand même en France on est vraiment à la ramasse … la plupart des gens à qui je parle de mon diplôme ne savent pas ce que c’est « Montessori » d’ailleurs moi même je n’en avais jamais entendu parlé avant de vouloir devenir éducatrice Montessori 😀 !

Je voulais changer le monde au travers de l’éducation et on m’a dit « Mais tu connais pas la pédagogie Montessori ?! », et comme beaucoup j’ai du dire : « Montessouquoi ?! »

Bisous à vous <3

Plein de douceurs !

PS : (il parait qu’on ne retient que ce qu’il y a dans le PS alors …) Je vous aime !

**

photo maria

Sources :

http://montessori-france.asso.fr/la-pedagogie-montessori-2/biographie-mm/

Maria Montessori

+ Mes cours de l’Institut Supérieur Maria Montessori donnés par Patricia Spinelli.

+ Mes 2 hémisphères cérébraux en parfaite harmonie 😀

Laisser un commentaire